Rechercher

Pourquoi être féministe?




Dans chacun de ses projets, comme à chaque publication, HeForShe ESSEC s’engage pour mettre en exergue les difficultés et injustices auxquelles font face les femmes dans notre société. C’est en soutenant l’évolution des mentalités à l’égard de la condition féminine que nous pensons être utiles, et c’est le sens des articles que nous vous proposerons chaque vendredi à compter de ce jour. Nos débats de société, qui pour beaucoup concernent le féminisme, souffrent grandement de la radicalité qui s’exprime de part et d'autre. L’écoute et l’effort de faire comprendre ne sont en effet pas sur ce sujet les principes les mieux partagés, qu’il s’agisse de ceux qui remettent en question la déconstruction féministe ou de ceux qui la soutiennent. Nous vous proposons cette série d’articles parce que nous rejetons cette logique conflictuelle, et que nous pensons qu’il est capital de s’attacher à convaincre plutôt qu’à reprocher. Nous croyons en la légitimité de la déconstruction du modèle patriarcal, et nous sommes avant tout convaincus que ce point de vue n’est valable qu’à partir d’une réflexion approfondie et honnête. Nous nous attacherons donc à éclairer les problématiques que pose la volonté de déconstruire un modèle sociétal profondément enraciné, afin de démontrer que ces difficultés, réelles, peuvent et doivent être dépassées.


Quelles sont les valeurs attachées à la masculinité? Comment définir la féminité? Qu’est ce que la culture du viol et pourquoi est-il problématique de raisonner à l’échelle individuelle en proclamant #notallmen ? Pourquoi ne faut-il pas utiliser le terme “féminazi” et qui sont les nouveaux “masculinistes”? En quoi est-ce que le féminisme bénéficie aux hommes ? Ou encore à propos du nouveau féminisme sur les réseaux sociaux, est-ce un faux féminisme? Gardant à l’esprit la volonté de démontrer et toujours animé par le désir d’honnêteté intellectuelle, voilà quelques unes des questions que nous poserons dans notre effort d’aborder avec la plus grande précision possible la problématique de la déconstruction féministe.